so multiples

 English version below
- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - - 
 
Nous avons le plaisir
de vous faire part de la nouvelle version du site Internet So Multiples.
Un sixième numéro de la revue paraîtra au printemps 2013. Il sera dirigé par Isabelle Rieusset-Lemarié,
Maître de conférences HDR à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Norbert Hillaire, Professeur à l’université Nice Sophia Antipolis.
En effet, chaque numéro sera désormais placé sous la co-direction éditoriale de personnalités scientifiques invitées pour l’occasion. Un comité scientifique permanent international a été également mis en place.
Les axes éditoriaux auront toujours trait à l’édition d’artiste mais s’ouvriront plus explicitement à l’art numérique et aux questions de la reproductibilité et de la multiplicité
dans ce domaine.
*
Appel à communication - So Multiples ≠06
 Multiples, multiplication et multiculturel ; le numérique à l’œuvre
Un certain nombre de publications, de communications, de projets scientifiques et de terrain en France et à l’étranger concernent la question du multiple. Le but de So Multiples est de révéler à la fois la place actuelle du multiple et des autres multiples, situés à mi-chemin entre l’art et la massification, et la volonté des artistes de repousser les limites de l’étendue de leurs prestations esthétiques à des domaines et des espaces extérieurs à l’art et dont les échanges laissent supposer une interdisciplinarité. C’est dans cet esprit que nous avons commencé à nous intéresser à la question de l’accès de ces œuvres multipliées dans le champ de l’art numérique et leur articulation aux œuvres éditées plus traditionnelles, en particulier au XXIe siècle. À titre d’exemple, nous pourrions citer les éditions d’artistes électroniques sous la forme de DVD, de cd-rom, de clé USB, ou les œuvres à télécharger par le biais d’installations multimédia ou de sites Internet (animations pour PAD, économiseurs d’écran, etc.). Partant du constat de l’ouverture de l’œuvre éditée sur divers médias, espaces et économies, nous chercherons dans ce nouveau numéro de So Multiples à comprendre pourquoi, dans quelle mesure et avec quels moyens ces œuvres numériques peuvent soutenir un processus de multiplication alors qu’elles s’éloignent d’un mode matériel tout en s’associant aux multiples et aux autres multiples traditionnels et culturels. Comment définir finalement des éléments utilisant divers moyens de reproduction, conçus sous l’autorité d’un (ou plusieurs) artiste(s) au sein d’un dispositif élargi, parfois multidisciplinaire et même immatériel ?
*
- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - - 
 
We are pleased
to announce the new version of the website So Multiples.
A sixth issue of the journal will be published in Spring 2013. It will be directed by Isabelle Rieusset-Lemarié,
HDR Lecturer at the University Paris 1 Panthéon-Sorbonne and Norbert Hillaire, Full Professor at the University of Nice Sophia Antipolis.
Each issue will now be under the co-editorship of eminent scientists invited for the occasion. A permanent international scientific committee has also been set up.
The editorial lines will always relate to artists’ editions but more explicitly open to digital art and issues of reproducibility and multiplicity
in this area.
*
Call for papers – So Multiples ≠06
Multiples, multiplication and multicultural; digital at work
A number of papers, lectures, scientific projects and fieldworks in France and abroad concern the issue of the multiple. The purpose of So Mutiples is to reveal both the present place of the multiple and other multiples, located halfway between art and “massification”, and the willingness of artists to push the limits of the scope of their aesthetic services to areas and external fields of art, and of where exchanges imply some interdisciplinarity. It is in this spirit that we have begun to address the issue of access to these multiplied works in the field of digital art and their relationship to published works which are more traditionnal, especially in the twenty-first century. For instance, we may cite the electronic artists’ editions in the form of DVD, CD-Rom, USB drive, or the artworks downloaded through multimedia installations or websites (animations for PAD, screensavers, etc.). Noting the opening of the published work on various media, spaces and economies, we will seek, in this coming issue of So Multiples, to understand why, how and with what means these digital works can support a process of multiplication while they move away from a hardware mode yet still combining with multiples and other traditional and cultural multiples. How to finally define elements using various means of reproduction, designed under the authority of one (or more) artist(s) within an expanded device, sometimes multidisciplinary and sometimes even immaterial ?
- – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - – - - 
Océane Delleaux / Franck Soudan / Marc Veyrat
So Multiples